Nos Actualités

LES 5ème ASSISES SPORSORA DE L'ÉCONOMIE DU SPORT


Le thème de ces 5èmes Assises était « Les grands événements peuvent-ils transformer durablement nos sociétés? ».
Thierry Braillard insiste sur l’importance pour les citoyens de s’approprier les événements « qui ne doivent pas vivre uniquement sur le site d’accueil ». « Pour obtenir l’organisation des Jeux Olympiques en 2024, il nous faudra créer un véritable élan national et amener les entreprises à « jouer en pack » à l’international, car l’union fait la force ».
 
Une stratégie à l’export appuyée par Dominique Carlac’h, Présidente du comité Sport du MEDEF, dont le mouvement a créé Stratexio, « une opération qui mobilise tous les partenaires et qui accompagne les entreprises à l’international pour chasser en meute ». Les grands événements représentent un enjeu fondamental. « Notre premier combat, c’est l’emploi ! Nous traquons ainsi tous les gisements de croissance et le sport se révèle comme un véritable gisement d’emplois. L’organisation de grands événements sur notre territoire est un fort facteur d’attractivité, une vitrine, qui nous permettra de retrouver de la compétitivité
La représentante du MEDEF a mentionné des éléments tangibles forts : « L’Euro 2016 a permis au secteur du bâtiment de récupérer 1 point de croissance durant la période de construction ou de rénovation des stades, ce qui correspond à 6 000 emplois directs en équivalent temps-plein », estimant aussi que la création de valeur économique s’élevait à 1,2 milliards d’euros. Dominique Carlac’h a par ailleurs souligné que les grands événements ne se résumaient pas aux seules infrastructures, et que la France pouvait « s’enorgueillir d’avoir des entreprises talentueuses dans les services ».
 
Légende photo :
Dominique Carlac'h, Présidente du Comité Sport au MEDEF intervient aux 5èmes Assises SPORSORA de l'économie du sport à côté de Thierry Braillard, Secrétaire d’État aux Sports.

Partager cette actualité :